Conférence 2 / « AU-DELÀ DES TEMPS OPPOSÉS »

Conférence 2 – 1h30 à 2h – à 14h Mardi 9 décembre 2014 au Lycée du Rempart

L’INVERSION DU TEMPS AU CINÉMA, EN VIDÉO ET DANS LES ARTS NUMÉRIQUES – « AU-DELÀ DES TEMPS OPPOSÉS »

de Paul-Emmanuel ODIN

« Un film passé à l’envers donne l’impression d’une action étrange, nouvelle, mais successive, et pas du tout l’impression d’une série de renseignements rétrospectifs. »
Anne Souriau, « Succession et simultanéité dans le film », Etienne Souriau, dir., L’Univers filmique, Flammarion, 1953, p. 70.
Il y a un cinéma où le temps est sans endroit et sans envers, où les images sont sans causalité, sans justification. C’est que des plis du temps complexifient ce qui autrement reste figé dans une opposition entre deux temps. C’est par exemple le clip Sugar Water de Michel Gondry, les mouvements de balançoires de Laurent Fiévet qui, en foundfootage, reprend des scènes classiques, jusqu’aux palindromes vidéo, boustrophédons, qui par leur symétrie ou leurs gestes insensés, nous poussent vers l’angle mort du temps, jusqu’au faux-endroit ou l’envers de l’envers, comme celui de Tokyo Reverse, ou des gifs de Zack Dougherty.

http://www.la-compagnie.org/L-INVERSION-TEMPORELLE-DU-CINEMA